MUSICA MEDIANTE
Accueil du siteARCHIVES Musica Media N° 1-8, par Alexandra Musica Media N°4 avril 2006
Dernière mise à jour :
jeudi 4 février 2016
Statistiques éditoriales :
110 Articles
4 Brèves
12 Sites Web
3 Auteurs

Statistiques des visites :
3259 aujourd'hui
0 hier
324128 depuis le début
   
Articles publiés dans cette rubrique
mercredi 7 juin 2006
LA LEGENDE DE SAINT MOZART OU L’OPERA DE LA VIE.
Imaginons un instant qu’un compositeur contemporain veuille entrer dans la ronde de la commémoration des 250 ans de la naissance de Mozart ; gageons que, dans un souci de plus large diffusion commerciale, il ait l’idée de créer un spectacle (intitulé pompeusement « opéra ») qui s’inspirerait évidemment des derniers mois de la vie du musicien et de la légende du Requiem. Que serait cet « opéra », ou du moins son canevas ? La légende est si tentante, qu’on n’en voudrait pas trop au compositeur opportuniste d’en faire une adaptation ( très libre...) pour la scène...
L’ouverture aurait la (...)

lire la suite de l'article
mercredi 31 mai 2006
LA PAROLE AU DIRECTEUR MUSICAL
Pablo, à l’occasion de notre Assemblée Générale, comment vois-tu le bilan de l’année 2005 pour Musica Mediante ?
2005 a été pour Musica un très bon cru, et même une année exceptionnelle, par le nombre de grandes œuvres que nous avons offertes au public : les « Vêpres » de Monteverdi (à Clermont et Genève, dans la salle prestigieuse du Victoria Hall), le « Requiem allemand » de Brahms à Chamalières, la Messe de Rossini, à Clermont et Genève, et le Messie de Haendel à Clermont, sans parler d’une première série de répétitions consacrées à « La Création » de Haydn. Il (...)

lire la suite de l'article
mercredi 31 mai 2006
UNE SI BELLE AMITIE : Haydn et Mozart
Il l’appelait « papa » et le considérait comme son meilleur ami ; parfois aussi comme un grand-père attentionné et indulgent, puisqu’en 1785, il lui dédie six quatuors, ses « six fils » qu’il confie à sa « protection ». De son côté, Haydn, lorsque Mozart les eut joués avec lui, en fut émerveillé. Il ne se priva pas de dire à Léopold que Wolfgang avait « du goût et en outre la plus grande science de la composition. »
Entre Joseph et Wolfgang, nul doute que l’histoire de leur amitié n’ait été une affaire de « goût », qui est selon Lautréamont, le « nec plus ultra de l’intelligence ». (...)

lire la suite de l'article
vendredi 26 mai 2006
A propos de "LA CREATION" de Haydn, concert du 2 avril 2006
« LA CREATION » A GENEVE, concert du 2 avril 2006
RENCONTRE AVEC .... LA SOPRANO SILVIE BENDOVA :
Alors, ce concert, quelle impression ?
C’est la première fois que je chante cette œuvre et je l’adore ; je trouve d’abord sa musique sublime , mais je suis personnellement très touchée aussi par le sujet, par le texte, car mon deuxième prénom est Eva, un prénom hébraïque, qui est évidemment important dans le livret ; cela le rend pour moi très riche et extrêmement émouvant . Et donc, les deux combinés créaient en moi une grande émotion : juste avant (...)

lire la suite de l'article