MUSICA MEDIANTE
Accueil du siteMUSICA MEDIA : ESPACE JOURNAL MUSICA MEDIA N°9, février 2009
Dernière mise à jour :
jeudi 4 février 2016
Statistiques éditoriales :
110 Articles
4 Brèves
12 Sites Web
3 Auteurs

Statistiques des visites :
0 aujourd'hui
100 hier
309224 depuis le début
   
MUSICA MEDIA N°9 - Décembre 2008
Les VIIèmes Meltiques de Montferrand
dimanche 1er février 2009

popularité : 1%



LES VIIEMES MELTIQUES DE MONTFERRAND



Au Foyer Marie et Marius Viple, le lundi 17 novembre 2008

"C’est par un concert privé (…) que la 7e édition des Meltiques a débuté. Tous les résidents s’étaient réunis dans la grande salle à manger du Foyer, qui sert également de salle de spectacle les grands jours de fête. Et c’était bien un grand jour que cette visite de Pablo Pavon, accompagné de l’ensemble vocal Musica Mediante et quelques choristes de la Grande Vocale. Pendant une heure, ils ont enchanté les résidents avec des extraits de choeurs d’opéra de Rossini. Pablo Pavon s’interrompant pour traduire les textes chantés en italien ou pour rappeler le contexte dans lequel se situe le morceau dans l’opéra. Musica Mediante a quitté le foyer sous un tonnerre d’applaudissements (…)"

A l’Institution Ste-Thérèse-Les Cordeliers, le mardi 18 novembre

"Le lendemain, le rendez-vous était donné au CDI de l’institution Sainte-Thérèse-les-Cordeliers où s’étaient réunies plus d’une centaine de personnes, pour un très beau concert Rossini et Bellini. En première partie, la soprano Laurence Adjé-Deschamps était accompagnée au piano par Philippe Marty. Comme toujours, elle a fait les délices des spectateurs avec sa magnifique voix.(…)" Extraits de La Montagne du 25 novembre 2008 Puis les chœurs réunis de Musica Mediante et la Grande Vocale, sous la direction de Marie-Pierre Villermaux ont interprété trois petites pièces pour chœur à 3 voix de femmes, un motet et un quartette de Rossini, puis, toujours accompagnés par Philippe Marty, terminaient cette agréable soirée par des chœurs d’opéra de Bellini et de Rossini.

Article La Montagne, édition Clermont Métropole du mardi 25 novembre 2008 Photo : Annie Frier, correspondante de la Montagne.

Interview de Laurence Adjé-Deschamps

Laurence Adjé, comment l’aborder ? En chanteuse d’opéra, en chanteuse de negro spirituals ? En fin de compte, je suis une chanteuse classique qui est passionnée par la musique américaine. Il y a des choses qui sont plus adaptées à ma voix que d’autres, par exemple les opéras italiens (Verdi, Puccini…).

Pas de jazz ? Je ne fais pas de jazz du tout. J’aime l’opéra italien, la musique américaine et aussi tout ce qui est musique populaire arrangée par des compositeurs classiques, par exemple De Falla, Granados, Britten….. J’aime tout ce qui est "simple", je n’aime pas forcément la musique sophistiquée. Entre une mélodie populaire et une mélodie française, je préfère la mélodie populaire.

Votre duo avec Philippe Marty semble très bien fonctionner ? Ça fait huit ans que l’on se connaît, on se connaît donc bien. Il y a une vraie complicité, on n’a pas besoin de se regarder, j’entends ce qu’il va faire, il entend ce que je fais. Même s’il nous arrive de nous tromper, on se rattrape facilement. C’est un vrai duo, quoi !

Quels sont vos projets ? J’écris un spectacle qui me tient à cœur, un spectacle musical "Peter big oakes", basé sur un opéra très rare de Scott Joplin "Treemonisha". Au niveau musical, on partira dans le negro spiritual. Dates prévues : 20, 21 et 22 novembre 2009 à "La Muscade", la nouvelle salle de spectacle de Blanzat. Entre-temps, j’ai plein d’autres choses prévues : en décembre le Magnificat de Bach, avec Philippe, un récital de musique américaine (opéras et mélodies) et de negro spirituals en juillet 2009 à Menat, le Requiem de Mozart à Chartres, la reprise de l’opéra "Porgy and Bess" à Lyon et Edimbourg en 2010.



 

Répondre à cet article